:: Vaccins et Vaccination ::

http://api.ning.com/files/RqDpN54QblImTnoLlzNlOThr5-S24SrPw1b4--39nIeHCFlZpxBmJR3qK6igah7V0fYkIbWoW8plyI7DVEB6FNI9*DRBU1YM/vaccins.jpg

:: Vaccination

     La vaccination est un procédé consistant à introduire un agent extérieur (le vaccin) dans un organisme vivant afin de créer une réaction immunitaire positive contre une maladie infectieuse. La substance active d’un vaccin est un antigène destiné à stimuler les défenses naturelles de l'organisme (le système immunitaire). La réaction immunitaire primaire permet en parallèle une mise en mémoire de l'antigène présenté pour qu'à l'avenir, lors d'une contamination vraie, l'immunité acquise puisse s'activer de façon plus rapide. Il existe quatre types de vaccins selon leur préparation : agents infectieux inactivés, agents vivants atténués, sous-unités d’agents infectieux ou anatoxines ( l'antidiphtérique, l'antitétanique ) .

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccination

 

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/78/Louis_L%C3%A9opold_Boilly_-_L%27innoculation.jpg

:: Silence on vaccine - Réalisation Lina B. Moreco


De nos jours, l'enfant nord-américain reçoit environ 48 doses de 14 vaccins différents avant l'âge de six ans, soit le double du nombre prescrit 25 ans auparavant.
Un documentaire qui donne la parole à des victimes de la vaccination, ainsi qu'à des chercheurs et des spécialistes des domaines médical et juridique au Québec, en France et aux États-Unis.

Des recherches en cours semblent indiquer que la vaccination serait directement responsable de désordres immunitaires ou neurologiques chez certaines personnes prédisposées génétiquement ou neurologiquement à mal réagir aux composantes des vaccins. Autisme, sclérose en plaque, syndrome de Guillain-Barré, myofasciite à macrophages, encéphalites, paralysies, neuropathies et autres; la liste des maladies répertoriées indique bien la gravité de la situation.

Avec Silence, on vaccine, Lina B. Moreco trace un portrait inquiétant de cette problématique qui touche l'ensemble de la société. Tourné au Québec, en France et aux États-Unis, son documentaire souligne l'ampleur du phénomène. Outre les victimes, les familles et les citoyens, des chercheurs de haut niveau donnent leur avis sur la question et aident à démythifier les processus complexes régissant les effets secondaires de la vaccination.

Loin de rejeter les avantages indéniables et largement documentés de la vaccination pour l'ensemble de la population, Silence, on vaccine met en lumière la nécessité de soutenir des recherches pour mieux comprendre les effets à long terme des vaccins et ainsi mieux protéger la minorité à risque. Ce documentaire profondément humain soulève une question aussi fondamentale que troublante : combien de personnes peut-on accepter de sacrifier dans le silence au nom du bien commun?

:: "Primum Non Nocere - Grippe A H1N1 et Démocratie" par la COBEMA

     La COBEMA présente son documentaire sur la gestion hasardeuse de la pseudo grippe meurtrière de grippe A H1N1. Grippe fantomatique au budget astronomique : 2 milliards d’euros pour un simple shoot !

Ce documentaire se propose de décortiquer cette affaire et de la mettre en perspective, dans son contexte paradigmatique pharmacochimique. On a été les premiers, avec quelques autres, à crier à la supercherie, on a organisé des conférences avec le Dr Marc Vercoutère par exemple. A l’époque certains nous croyaient fous... Les évènements nous ont donné raison et heureusement que la vaccination a été un flop total car il faut savoir que le concept même de vaccination est très loin de faire l’unanimité dans le milieu médical. Je vous laisse maintenant découvrir ce travail.

Bonne visualisation à tous.

 

L’Equipe COBEMA. http://www.cobema.fr/